1 des Si_Prequel#3_(c)Didro 1.JPG

© 1,2 Didro, 3 Gilles Rondot

Prequel#3 - Étienne Rochefort 

Sam. 18 à 18h et 21h 15 à la Tour Royale
et Dim. 19 à 16h au Liberté, scène nationale et 17h à l'ESAD TPM - 10 min

  Réservation via chateauvallon-liberté.fr ou au 09 800 840 40

Etienne Rochefort s’est interrogé sur ses tics. Ces mouvements syncopés, proches du réflexe, générés par son corps depuis son plus jeune âge. Ont-ils une utilité ? une origine ? une signification ?

Et si le tic était une alarme innée du corps humain ? Face aux situations de crises actuelles, c’est le corps qui s’affranchit de son assignation pour nous dire quelque chose. Un système d’alerte niché au plus profond de nous et resté en sommeil jusqu'à aujourd'hui…

Avec Prequel #3, Etienne Rochefort va capter les tics, rictus et bugs des corps, il explore le « bugging », une danse de son invention.

Dans le cadre du dispositif Artiste Associé à POLE-SUD CDCN de Strasbourg, Etienne Rochefort créé BUGGING, une pièce pour 10 jeunes interprètes. Les premières représentations auront lieu au Théâtre National de Chaillot puis à POLE-SUD CDCN en avril 2022.

Le travail préparatoire à cette pièce de groupe sera constitué de petites formes intermédiaires.

Ces soli, seront joués indépendamment de la création ou en amont, comme des teasers vivants.

Aujourd’hui le chorégraphe, part du postulat que le tic est en fait une alarme innée du corps humain. C’est le corps qui s’affranchit de son assignation pour nous dire quelque chose. Face aux situations de crises actuelles, et à la plus inédite d'entre elles (l'inexorable changement climatique en cours), un système d’alerte, niché au plus profond de nous et resté en sommeil jusqu'à aujourd'hui, va, dans un ultime et inconscient réflexe corporel, s’activer. 

 

Ainsi, avec Prequel, Etienne Rochefort va capter les tics, rictus et bugs des corps, il explore différentes interprétations du « bugging », une danse de son invention.

Étienne Rochefort

La compagnie 1 des Si d’Etienne Rochefort, a commencé son épopée avec le spectacle 2#DAMON en 2014, un projet qui met en scène un danseur et son clone, son double. Un personnage qui pourrait évoquer la solitude, l’introspection et les démons qui lui sont liés. 

C’est ensuite par la création d’une pièce de groupe WORMHOLE en 2017, que l’écriture d’Etienne Rochefort se précise. Associant au registre contemporain des réminiscences de breakdance et de hip hop, où le geste dansé semble se jouer des règles de la gravité. 

En 2018, VESTIGE est une suite de petites formes qui fait dialoguer la danse et la musique. 

Puis en 2019 OIKOS LOGOS fouille les relations qu’entretiennent les êtres vivants, entre eux, et avec l’environnement. Toujours avec cet entremêlement de l’allégorie et de la narration, du réel et du fictif qui viennent nourrir la recherche archéologique du corps, de la danse, du mouvement. 

Depuis 2020, Etienne Rochefort est artiste associé du CDCN de Strasbourg, POLE-SUD. Cette belle opportunité marque le début d’une intention assumée par le chorégraphe d’allier le cinéma au travail chorégraphique. Cette nouvelle aspiration donnera naissance à PORTRAIT au printemps 2021 et à BUGGING en avril 2022.

De

Étienne Rochefort


Avec

Sylvain Lepoivre

Production

POLE-SUD CDCN -Strasbourg

Le Dancing CDCN -Dijon

Le Théâtre de l’Arsenal – Val-de-Reuil

Avec l'aide et le soutien de la ville de Besançon