ATELIER AFRO HOUSE GUMBA FIRE/KUBILAI KHAN INVESTIGATIONS ET LE CONSERVATOIRE TPM

18H>20H

Afro-House: un irrésistible courant de grooves et de positives énergies

L’histoire
La House Music a toujours pioché dans les sonorités africaines, on parlait alors de « Tribal House ». Généralement, il s’agissait de DJ européens qui sélectionnaient des chants traditionnels africains, puis en incluaient certains extraits dans leurs mix. Aujourd’hui, la scène Afro-House a ceci de différent qu’elle est conçue par des artistes africains et qu’il ne s’agit pas uniquement de samples. Ils créent des chansons, puis des danses, voire toute une culture autour.


Afro-House : quand l’Afrique booste les musiques électroniques.
Née en Afrique du Sud, l’Afro-house est apparue à la fin de l’apartheid dans les townships. Particulièrement populaire dans l’Afrique australe mais aussi en Angola ainsi qu’au Portugal, en France, elle s’invite peu à peu partout. C’est un savant mélange de basses profondes sur un fond de sonorité africaine. Issue de la rencontre des danses traditionnelles africaines et de la House Music américaine elle offre une alchimie parfaitement combinée entre les rythmes traditionnels et les rythmes House, Techno.
En découlent des danses aux multiples influences mais au style unique. Celles-ci reflètent les inspirations de la jeunesse des mégapoles africaines où se fabriquent une partie du futur des musiques électroniques : télescopage entre la House Music et le bouillonnant creuset des musiques africaines de danse: kuduro, ndombolo, azonto, zouglou, coupé-décalé, kizomba … qui ne cessent de générer de nouvelles danses et de nouveaux sons. À ses débuts, l’Afro-house a été très fortement influencée par le Pantsula, le Kwaito, danses qui ont grandi dans les townships sud-africains.


Une danse enfiévrée, joueuse & joyeuse
Nous vous proposons d’apprendre quelques pas de base mais surtout de vivre l’esprit qui anime cette culture dansée. Attrapez la saveur particulière, la sève originale, la fièvre qui va  faire monter en vous des spirales de joies et des énergies insoupçonnées !


Au fait "gumba fire" veut dire fête torride et fait allusion à "gumba gumba" qui désignent les DJ s qui diffusent les sons bouillants de l’Afro-House dans les townships !!!!

PLACE CLÉMENCEAU

BOUCLE/XUAN LE (FR)/DANSE/2016

20H30

13'

 

"Il tient ses promesses : son mouvement se fait perpétuel et son corps devient d’une fluidité hors d’atteinte dans la vraie vie sans sa dynamique prothèse aux roues alignées."

Nicolas Villodre, Mouvement

 

Le mouvement, qu’il s’incarne à travers notre corps ou notre esprit fait partie intégrante de chaque individu. L’univers qui nous entoure et nous-même en sommes l’origine. Nous en sommes tantôt les acteurs, les spectateurs, les sujets. Nos mouvements nous entraînent dans divers chemins tout au long de notre vie.  Ils émanent parfois de nous-même, de manière consciente ou inconsciente; parfois d’éléments extérieurs. Ils peuvent être intuitifs, instinctifs ou choisis. Leurs résonances sont, elles, visibles immédiatement ou de façon différée.
Nos mouvements sont un moyen de nous projeter dans notre parcours de vie. Nous avons la sensation d’avancer, de tourner en rond, de faire du sur place, de revenir en arrière, d’être attiré, de changer de direction…
Boucle, dont le langage chorégraphique hybride et métissé met à l’honneur la danse sur rollers dans ce parcours initiatique et émotionnel, s’interroge sur la relation que nous tissons avec le mouvement
et ses impacts dans nos vies.

 

https://fr-fr.facebook.com/compagniexuanle/

https://vimeo.com/310459866

 

 

JEU. 19 SEPTEMBRE

HYÈRES

18>23h

 

DANCING ON

CONSTELLATIONS

Photographie Laurent Thurin-Nal

 

Direction artistique Xuan Le
Chorégraphie et interprétation Xuan Le
Musique Daniel Gries et Jules Evrad
Lumière Paul Argis
Costumes Peggy Housset
Mise en scène Karine Gérard
Photographie Mai Duong

 

Partenaires Le 104 Centquatre-Paris, Peggy H – Peggy Housset, Eglé bespoke – Cyril Avengasr

MODULATION OF RYTHMS/KUBILAI KHAN INVESTIGATIONS(FR)/DANSE/2019

20H45

15'

 

« un dessin est une ligne partie se promener » Paul Klee
La danse est une forme de « petite Magie » , elle permet de se déplacer de la tête avec son espace mental au corps en entier. Ce corps, elle le secoue, le dispose dans tous les sens afin de le mettre en contact avec différentes surfaces et le délier. La danse fait des kilomètres pour rien : juste pour la beauté du geste, donner de la chaleur, du Groove, de la sensibilité, du Feeling.  Elle ouvre dans chaque corps, un phrasé, une musicalité et un tact, une résonance et une participation avec ce qui l’environne : une écologie corporelle.  
Modulations of rhythms nous rappelle que le corps n’est pas propriété mais un vecteur de relations. Nos sociétés de consommation ont souvent pris le corps comme cible et enjeu. Elles l’investissent et le transforment; guident nos comportements et nos gestes. Cette petite danse tente de défaire cette trame et ses limitations.

 

 

Photographie Marie-Ève Heer

 

Photographie Laurent Thurin-Nal

 

SATELLITES OF DANCE - DANCEFLOOR/YAGUARA

20H30

120'

 

Kubilai Khan investigations offre à nos corps la possibilité de se délier et se libérer avec ces propositions de dancefloors. Menant en amont des ateliers avec des écoles de danse et associations locales, la compagnie crée ainsi une équipe de «capitaines de bal» qui accompagneront les artistes et guideront les danseurs aventureux sur la piste.

 

Tornada Tropicale  nous invite à suivre les rythmes chaloupés et enfiévrés de l’électro-Cumbia de Mexico à Lima, de Buenos Aires à Bogota de se perdre dans les irrésistibles secousses des Bailes Funk de la cité carioca. Mélodies totalement envoûtantes et addictives qui poussent les rythmiques aux sons ultra-vitaminés & colorés dans un étourdissant dérèglement des sens. Musiques et danses puissamment communicatives qui soulèvent chez tous des spirales joyeuses, savoureuses et enfiévrées.

 

African Soul Power  va faire monter d’un cran la température de nos corps. La musique pour franchir allègrement les fuseaux horaires et donner du vent à ses talons. Un bal qui nous emmène de l’Afrique de l’Ouest en Afrique australe ; circulant depuis les tumultueuses mégapoles de Kinshasa et Lagos jusqu’aux townships de Johannesburg en traversant le Mozambique, l’Ouganda, le Zimbabwe. Cet envol des musiques électroniques qui aujourd’hui ne cessent d’inventer des genres nouveaux dévoile une carte aux trésors où s’inventent de nouvelles formes des musiques électroniques et se trament de fertiles dialogues entre passé, présent et futur. L’Afrique du Sud dans sa version locale de la house music qui était mise en lumière à ses débuts sous le nom de Kwaito se démultiplie aujourd’hui sous différents noms comme par exemple le Gqom (house minimaliste de Durban) ou le Shangaan électro qui affole les bpm en montant à plus de 180 pulsations par minute, mais aussi le Guzu, mix euphorisant entre musiques traditionnelles, house des townships et hip hop.

Tout cela swingue entre sonorités organiques et ryhtmes électroniques.

 

 

entrée libre et gratuite

 

Photographie Diane Barbier

RED COYOTE THERAPY AKA LOUIS PONSOLLE (FR)/COSTUMES

 

Artiste plasticien et performeur autodidacte, Red Coyote Therapy aka Louis Ponsolle aime dessiner et bricoler des choses. Il reconnait être fasciné depuis toujours par la nature et les animaux.  Amateur de free party, il avoue des influences très éclectiques qui vont de l’art religieux au tatouage, de la culture queer à l’art brut. Pour approcher de ces "mythologies personnelles", il utilise différents médiums : écriture, photographie, couture, sculpture, collage et performance. Red Coyote Therapy va habiller les performances de Kubilai Khan Investigations pendant le Festival Constellations.
Vous pourrez retrouver les costumes, à l’occasion de Satellites of dance, La fabrication d’un motif et La vie passe diablement vite.

 

https://www.facebook.com/Red-Coyote-Therapy-1150887188372845/

RETOUR EN IMAGES

Vidéo : Pascal Fromage / Silverprod

TÉLÉCHARGEZ LE PROGRAMME ÉDITION

2020