Eppurs_AldoLee.png

© Laurent Thurin-Nal

Stage krump & Afro house  

Sam. 18 à 11h au Cercle Naval - 120 min

11h - Stage Krump avec Cyborg (Alexandre Moreau) et Wolf (Wilfried Ble), vice-champions de Krump

C’est peu de temps après les émeutes de 1992 à Los Angeles qu’est né le krump, une danse dite urbaine qui offre aux jeunes un moyen d'extérioriser et de canaliser leurs sentiments.  

Aujourd’hui, le krump se danse tout autour du monde dans des contextes variés et n’a plus pour seule vocation d’exprimer la rage, la palette des émotions et des sentiments s’est diversifiée. La première approche de cette pratique reste cependant l’expression de la rage et le désir d’élévation.

12h -  Stage Afro house avec Idio Chichava 

Née en Afrique du Sud, l’Afro-house est apparue à la fin de l’apartheid dans les townships. Elle est issue de la rencontre des danses traditionnelles africaines et de la House Music américaine.

Stage ouvert à tous et toutes, débutant.e.s et confirmé.e.s

Entrée libre sur réservation par mail à : kubilaikhaninvestigations@gmail.com

Wilfried Ble (alias Wolf)

Pointure du krump, Wolf pratique depuis plus de quinze ans. Son style est caractérisé par la vitesse, la puissance et surtout beaucoup d’agilité.

Également activiste, il a organisé des événements tels que la Crazy Buck Session, le 4BBB Battle ou Buck 4 Buck. Interprète de Josette Baïz et la compagnie DC Vortex, Wolf a aussi pu représenter le krump au théâtre de Suresnes ainsi qu’à l’opéra de Paris comme danseur dans l’opéra Les Indes Galantes, mis en scène par Clément Cogitore et chorégraphié par Bintou Dembélé. Il est actuellement membre du crew X2BCUK.

En parallèle, il collabore avec les artistes Soprano, Niska, Indila, Kamelancien, Squeezie et chorégraphie pour l’évènementiel.

Alexandre Moreau (alias Cyborg)

Initialement formé au hip-hop, Cyborg a commencé le Krupp il y a 10 ans formé par le créateur du Krump Tight Eyez. Il est interprète notamment pour José Montalvo, Bintou Dembélé (Les Indes Galantes, mis en scène par Clément Cogitore), et la compagnie DC Vortex, il est également acteur pour Gaspard Noé, Anne Cissé et Alban Coret.

Cyborg enseigne au Portugal, en Irelande, en Suisse, en Allemagne et en France durant des workshops ponctuels ou plus régulièrement à la Juste Debout School, ou il est le seul professeur de Krump.

Dans le champs des musiques actuelles il a chorégraphié et dansé sur les tournées 2016 et 2017 du chanteur Soprano. Il est également vainqueur de nombreuses et prestigieuses battles qui lui valent plusieurs qualifications au championnats du monde de Krump.

Idio Chichava

Idio commence la danse en 2000 dans un groupe de danse traditionnelle, et fonde la compagnie Amor da noite en 2001, année où il rencontre la danse contemporaine avec la compagnie CulturArte et Danças na Cidade. Il suit également les ateliers de la chorégraphe brésilienne Lia Rodrigues. En 2002, il suit les workshops de Georges Khu- malo (Afrique du Sud), Riina Saastamoin (Finlande) et Thomas Hauert (Suisse). Il est interprète de ce dernier dans la pièce Ha Mais, et tourne en Europe en 2003. Lors d’un séjour en Belgique, il assiste aux cours de l’Ecole de Parts, donnés par David Zambrano (Vénézuela), Mat Voorter (Pays-Bas), Elisabeth Coorbett (EU).

En 2003, il interprète les pièces créées par Panaibra Gabriel et Cristina Moura, rejoignant la compagnie CulturArte. Il poursuit en parallèle sa formation et suit les trainings de chorégraphes invités - Sandra Martinez (France), Betina Hozhausen (Suisse)... Il suit également des cours de théâtre avec Maria Joao (Portugal) et Panaibra Gabriel.

En 2005, il rejoint la compagnie Kubilai Khan investigations et est interprète dans la création francomozambicaine Gyrations of barbarous tribes - chorégraphiée par Frank Micheletti. En 2008, il danse également dans Geografía, création présentée à la Biennale de la danse de Lyon. Puis il poursuit sa collaboration avec Kubilai, en créant Espaço contratempo à Tokyo (2009), en tant qu’interprète dans Archipelago (2011), Tiger Tiger Burning Bright (2012), Volt(s) Face (2013), Mexican corner (2013), Your Ghost is not enough (2014), Bien sûr les choses tournent mal (2015), Black Belt (2016), Something is wrong (2019).

Parallèlement à ses interprétations, il est très investi dans le travail de transmission et donne de nombreux ateliers.