Filipe Lourenço

Cheb

FilipeLourencoPOSTS.jpg
rocher.png

Cette nouvelle création s’inscrit dans le droit fil des recherches de Filipe Lourenço, commencées en 2018 avec le solo Pulse(s), et affirmées sur la pièce de groupe Gouâl deux ans plus tard. Sa démarche puisait dans l’identité même de Filipe Lourenço en tant que danseur : un interprète nourri d’abord par une solide formation de musicien arabo-andalou et un apprentissage des danses traditionnelles du Maghreb, puis par un parcours de danseur contemporain (Olivier Dubois, Georges Appaix, Christian Rizzo, Michèle Noiret, Boris Charmatz…).

 

Cette trajectoire particulière signe la spécificité de son approche, qu’il vient poursuivre aujourd’hui avec la création d’un quatuor mêlant deux danseurs et deux musiciens.

Ici, c’est la musique qui préexiste, avant toute intention gestuelle. Le travail prend sa source dans une recherche autour des musiques traditionnelles du Maghreb, et les passerelles que l’on peut faire vers les musiques populaires d’aujourd’hui. Quels liens entre ces musiques et celles qui peuplent notre quotidien de la fin du XXe siècle jusqu’au début du XXIe ? À la recherche d’influences, de liens, d’écarts ou de rapprochements, l’univers sonore convoque aussi bien des rythmes traditionnels que des élans pop, rock, funk, électro… Incarnée au plateau par le compositeur François Caffenne et un musicien multi-instrumentiste traditionnel, la création musicale, tout en voyages et en allers-retours, vient nourrir les corps et devient le support pour l’émergence du geste.

Sam. 17 septembre à 18h
Durée 30'
Tour Royale
Toit

Avenue de la Tour Royale

83000 Toulon


 

Filipe Lourenço

Danseur et chorégraphe (Portugais / Français), Filipe Lourenço débute sa pratique artistique dans l’association « Chant et Danses du Maghreb » à Bourges (Al Qantara actuellement) en 1984. Il pratiquera durant une quinzaine d’années les danses folkloriques du Maghreb avant d’enseigner lui-même au sein de la même association. En parallèle de la danse, il débutera en 1988 sa pratique de musique Arabo-Andalouse, en jouant le ‘Oud (luth arabe) au sein de l’orchestre El Albaycin pendant 12 ans.

En 1997, il entre au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers, CNDC (France), puis entame une collaboration avec le chorégraphe Olivier Bodin. Depuis, il collabore avec différents artistes tels que Patrick le Doaré, Catherine Diverrès, Georges Appaix, Joëlle Bouvier, Nasser Martin-Gousset, Michèle Noiret, Olivier Dubois, Christian Rizzo, Boris Charmatz.

En 2014, à son initiative, l’association Plan-K est fondée. Avec sa nouvelle compagnie, Filipe crée en 2016 son premier spectacle

Homo Furens , Pulse(s) en 2018, puis Gouâl en 2021.

VISUEL-CHEB-WEB-01-1024x683.jpg
cr,1380,719-q,70-cr,1380,720-q,85-cr,1380,720-cr,995,520-q,85-cr,995,520-cr,610,320-q,85-c

Chorégraphie Filipe Lourenço

Danseurs Kerem Gelebek et Youness Aboulakoul

Assistante Déborah Lary

 

Musicien compositeur François Caffenne

Musicien Interprète Distribution en cours

Scénographie & costumes Distribution en Cours

Création lumières Abigail Fowler

Régie lumière Loren Palmer 

Régie générale Distribution en cours

Crédits photographies DR