Aerea © Gianluca Di Ioia.jpg

© GianLuca Di Loia 

AeReA - Ginevra Panzetti & Enrico Ticconi 

Ven. 17 à 20h au Liberté, scène nationale - 30 min

Réservation via chateauvallon-liberté.fr ou au 09 800 840 40

A E R E A, récompensé par le prix Hermes de l’institution Triennale Milano, se concentre sur un objet qui, en principe, a toujours fonctionné pour exprimer les idées d'appartenance et de séparation : le drapeau.

En constante proximité, comme faisant partie d'une même anatomie, humains et drapeaux émergent d'une épaisse obscurité, devenant le seul moteur propulsif des images. D'un gris argenté, les drapeaux sont nettoyés des signes et des symboles, ramenés à leur essence plastique. Un point zéro sans connotation dans lequel tout peut émerger, commencer ou disparaître. Comme appartenant à un passé proche ou lointain, des figures spectrales prennent forme à travers une vingtaine d’inaugurations, évoquant une fraternité étroite et ancienne entre deux objets textiles, drapeau et linceul.

Le titre reprend deux mots qui peuvent se superposer graphiquement et se fondre en un seul terme : ARA - AEREA. Le premier, ARA, fait allusion au lieu qui, dans l'Antiquité, était consacré au sacrifice, entendu ici comme un mécanisme générateur de mort, infligé en cadeau à ceux qui étaient investis du plus haut pouvoir. Le second terme, AEREA (adj. air), indique la qualité physique du drapeau, qui atteint sa plus grande expression de puissance une fois hissé, flottant dans les airs.

Ginevra Panzetti & Enrico Ticconi 

Ginevra Panzetti et Enrico Ticconi, basés à Berlin et à Turin, travaillent en duo depuis 2008. Leur recherche artistique mêle danse, performance et art visuel. Approfondissant les thèmes liés à l'union historique entre communication, violence et pouvoir, ils puisent dans les imaginaires anciens, créant des figures ou des images hybrides entre histoire et contemporanéité. 

Tous deux sont diplômés de l'Académie des beaux-arts de Rome et ont fréquenté Stoà, l'école de mouvement rythmique et de philosophie de Cesena, dirigée par Claudia Castellucci. 

En 2010, ils ont déménagé en Allemagne et se sont engagés dans des voies individuelles, mais mutuellement complémentaires : Ginevra a étudié l'art intermédiaire à la Hochschule für Grafik und Buchkunst (HGB) de Leipzig et Enrico la danse, le contexte, la chorégraphie au Centre interuniversitaire de danse (HZT) de Berlin. 

En 2019, ils ont remporté le 13e prix Arte Laguna pour la performance in situ JARDIN / ARSENALE, la première édition du Premio Hermès Danza Triennale Milano avec lequel ils ont réalisé la dernière pièce AeReA, le prix Danza&Danza en tant que chorégraphes émergents et ont été nommés "Talent prometteur de l'année'' par le Jahrbuch Tanz - Zeitschrift für Ballet Tanz und Performance.

Avec la pièce HARLEKING, ils ont été sélectionnés par la plateforme européenne AEROWAVES Twenty 19, la plateforme New Italian Dance (NID) et par Tanzplatform Deutschland 2020.

De et avec

Ginevra Panzetti / Enrico Ticconi


Son

Demetrio Castellucci


Lumière

Annegret Schalke


Costumes

Ginevra Panzetti / Enrico Ticconi


Coach en maniement du drapeau

Carlo Lobina / Flag-wavers association of Arezzo


Technique

Paolo Tizianel

Production

VAN 

Promotion

  Aurélie Martin 

Avec le soutien de

Premio Hermès Danza Triennale Milano et de la fondation Ater pour les voyages

Logo ATER.jpg