danse

musique

théâtre

nouvelles scènes

ASTROtrailer

Nous avons demandé à l’artiste plasticienne Léna Durr de réaliser un lieu d’accueil, une petite plateforme de rencontres, point de ralliement à l’écoute des horizons.

Elle nous a proposé un ASTROtrailer,  maison mobile d'un passionné d'astronomie qui étudie les astres et écoute les sons de l’univers.


Altitudes, Micro- courants, dunes et autres coordonnées pour s’orienter sur les Sentiers des créations multiformes, cette capsule est la meilleure boussole pour vous préparer à explorer les mondes aventureux qui inventent des nouvelles constellations.
 

Retrouvez le ASTROtrailer à la Tour Royale le Vendredi et le Samedi...

15h et 16h - Tour Royale - 20 min

(…) montre-moi ton visage, fais moi entendre ta voix (…)

Sébastien Ly et Les voix animées

A travers une occupation toujours mouvante de l'espace, corps dansant et corps vibrant se frôlent pour révéler une architecture sensible du Cantique des Cantiques. Il est question de la distance entre deux corps qui de l’absence à la fusion, devient source narrative.

Le parti pris de Luc Coadou et Sébastien Ly est de ne pas s’accompagner l’un l’autre, mais de se retrouver autour du texte. Le spectacle se positionne alors comme une rencontre en temps réel de deux langages distincts.

 

Direction musicale : Luc Coadou

Chorégraphie : Sébastien Ly

Chant : Anne-Claire Baconnais, Camille Joutard, Laurence Recchia, Damien Roquetty, Eymeric Mosca, Luc Coadou

Danse : Sébastien Ly et Lisa Robert

15h30 - Tour Royale - 15 min

Le Tir Sacré

Kubilai Khan investigations

Dans un monde qui aujourd'hui court après la performance, que cache l’icône ? Après quoi courent les sportifs ? Qu'est-ce qui se cache derrière l’héroïsme des Dieux du stade ? Quel goût laisse l'ébouriffante sensation d'avoir assisté à un événement exceptionnel ?

Dans la continuité du travail mené depuis deux ans avec la Chorale Parlement du festival Constellations, nous explorerons dans cette nouvelle édition la parole du commentateur sportif. Telle une partition de musique, les discours des commentateurs seront repris en fonction des voix, des hauteurs, des timbres et de la technique de chacun. Autour d'un principe de choralité, "le Tir Sacré" donnera lieu à une création vocale guidée par des unissons mais offrant autant d'éclats, marquant des moments de folie où le commentateur passe dans un autre monde...

 

LIRE L'APPEL A PARTICIPATION

16h15 - Tour Royale - 30 min

Nosemnaa

Corinne Pontana

‹‹ L’individu, dans son for intérieur, est confronté…
- comment dire ? - …à bien au delà de lui-même. ››
Elle. Elle est peut-être au-dessus de tout ça.
Elle, individu, aurait sans doute à redire.
Par exemple elle danse, elle _le_ danse. Comment _le_ dire autrement?
‹‹…une danse solitaire sur une envie pas solitaire ›› ?
_Nosemnaa (_?)
Ce chant _est_ sa danse
…qui _est_ ce chant.

Corinne Pontana

Scénographie, chorégraphie  et décors: Corinne Pontana – François
Bouteau
Musique et Texte : François Bouteau
Interprétation: Corinne Pontana

 

16h30 - Tour Royale - 25 min

Derrière le blanc

Jean-Antoine Bigot - Cie Ex Nihilo

Dans la performance, tout est envisagé en mouvement : le peintre, les objets et le tableau. Dans une danse physique et engagée, le danseur prend à bras le corps le tableau et les éléments du décor. Le tableau n’est plus envisagé comme une toile immobile mais il est manipulé, transporté, déplacé, devenant central et parfois mis de côté pour laisser la place à une danse plus solitaire. Plus que la peinture, c’est la matière des éléments qui m’importe. Des matériaux bruts : carreaux de plâtre, scotch, plaques de bois sont alors mis en jeu, encombrant l’espace pour devenir acteurs et partenaires de la danse.

 

Conception : Jean-Antoine Bigot

Regard complice : Anne Le Batard

Univers musical : Pascal Ferrari, Régis Boulard

Production : Ex Nihilo

Partenaire : KLAP maison pour la danse à Marseille

 

17h - Tour Royale - 15 min

Danse Nord

Taoufiq Izeddiou - Cie Anania

Chorégraphie conçue par Suzan Buirge et offerte à Bernardo Montet à Montpellier le 24 juin 2000, il s’engage alors à transmettre ce patrimoine à un danseur qui lui même s’engagera à transmettre cette œuvre dans les mêmes conditions ; c’est en novembre 2000 qu’il donne cette danse à Taoufiq Izeddiou.

« Certains disent que les ancêtres se trouvent dans la région du Grand Nord. D’autres disent que l’origine du temps se trouve au nord, terre de lumière. Et encore d’autres disent que le nord est le sommet de la montagne. Une fois une amie m’a dit que sur la côte nord se trouve un peuple qui sait comment rêver une danse. »

Suzan Buirge

Concepion et chorégraphie : Suzan Buirge

Intérpretation : Taoufiq Izzediou

Blanc (2014) part d’une investigation sur le rituel, la transe et la transformation. Cherchant à délier les multiples couches qui composent le corps et l’individu de même que la lumière blanche se compose de toutes les couleurs, en les déployant comme un paysage. Le corps est traité tant dans sa condition matérielle et périssable que dans sa dimension utopique.

En partant de l’idée du corps comme un filtre, traversé par des flux d’énergies, d’histoires et de cultures ; se mouvant entre les strates d’un continuum qui va de la réalité à la fiction, du réel à l’imaginaire, du rationnel à l’irrationnel.

 

Corégraphie et interprétation : Vania Vaneau

Guitare: Simon Dijoud

Lumière: Johann Mahuet

Assistant: Jordi Galí

Regard Extérieur: Anna Massoni

 

17h30 - Tour Royale - 30 min

Blanc

Vânia Vaneau - Cie arrangement provisoire

18h - Tour Royale - 30 min

Ça sent le sapin

Collectif Le Grand Cerf Bleu

Le Collectif Le Grand Cerf Bleu propose une performance autonome en lien avec leur prochaine création, Jusqu’ici tout va bien, prévue pour 2017.

Un parcours déambulatoire dans l’ambiance du réveillon de Noël réinventée pour l’occasion. On y croise les retardataires des dernières courses, des familles qui se retrouvent et peut-être même le père Noël...

 

LIRE L'APPEL A PARTICIPATION

 

18h30 - Tour Royale - 15 min

Ne pas se pencher au dehors

Kubilai Khan investigations

Regarde de près et de loin une série de notions spatiales telles que l‘étendue, la localisation, le déploiement, le positionnement, le quadrillage, la disposition, l’emplacement, le contre-emplacement, la carte, le réseau, le flux
Nous suivons les rythmes du corps, les réserves (d’énergie) et les  myriades d’entrelacements (des relations) se dessinant une nouvelle cartographie où se percoivent  différemment les perspectives d'extérieur & intérieur, de privé & public, de proche et de lointain. Ce trouble bouscule un peu l'ensemble des facultés définissant l'individu: instinct, apprentissage, mémoire, entendement, raison, sensation, imagination, émotion,passion .

18h45 - Tour Royale - 25 min

Nègres en vente

Guy Régis Jr

 

« Ce que je peux dire, c’est que je reviens complètement choqué, et ce n’est pas nouveau, de voir un pouvoir caricatural s’exercer. Un président, au sommet de son populisme assumé, qui distribue des enveloppes, des motocyclettes, qu’il se gargarise de donner aux pauvres... L’humiliation qui entache ces actes m’offusque encore au moment où je vous en parle. Le fait d’humilier un peuple qui ne demande qu’à voir son pays s’élever au rang d’une nation digne de ce nom me révoltera toujours. »

Guy Régis Jr

19h - Tour Royale - 30 min

La Féline

 

La Féline, c’est le projet pop de la chanteuse et guitariste Agnès Gayraud. Elle est née à Tarbes, d’une mère andalouse et d’un père absent, elle compose depuis qu’elle est enfant. Depuis ses débuts sur la scène pop française, elle s’est tracé un chemin bien à elle, entre deux mondes, celui de la musique, celui de
l’écriture (pour son blog, Moderne..., pour la revue Audimat, pour le quotidien Libération). Ici et là, dans une interaction de plus en plus fluide, on salue son écriture, sa personnalité, sa présence, son jeu de guitare, son chant. Tout cela ensemble produit une musique de plus en plus personnelle, de plus en plus ouverte aux autres aussi, et le nouvel album, qui va paraître en janvier (2017) mûr et inspiré. En avant-goût de ce disque, son set solo décline ses chansons dans une version à la fois intimiste et énergique. Son nouveau single, «SENGA», accompagné d’une face B composée avec Mondkopf, sort le 23 septembre sur le label Kwaidan Records.

19h15 - Tour Royale - 45 min

Black Belt

Kubilai Khan investigations

Black Belt recrache une encre magique qui révèle les zones troubles et agitées du vivant.
En de certaines circonstances, elle ressemble à l'Ôde Maritime et ajuste un goût du dépaysement et de l’expérience, un érotisme cérébral et une ivresse de l‘esprit qui intoxique la conscience de soi. Black Belt se suit comme un poème agité de cynisme et de tendresse, d’ un léger mépris du monde tel qui va et d’une passion pour les formes vivantes.Cette exploration provoque une inspiration multiforme, véhémente à sa racine et sereine à son épanouissement.

Black Belt porte la ruse d’un être qui s’est multiplié pour s’éprouver…

19h30 - Tour Royale - 15 min

Gabriel Tur & Thomas Delpérié

 

Gabriel Tur du Collectif le grand cerf bleu et Thomas Delpérié ce sont trouvés pendant la création de "il était une fois un pauvre enfant" mis en scène par Jean-baptiste Tur. Après les spectacles ils improvisent, se rencontrent, confrontent leur univers en direct. Le tout donne une transe musclée au rifs de guitares féeriques soutenues par des rythmes lancinants.

20h - Tour Royale - 1h

Drum Drum Drum

Yuko Oshima, Frédéric Mancini, Loup Gangloff, Sheik Anorak et Kubilai Khan investigations

 

21h - Tour Royale - 20 min

Inertie

Ivan Mathis

 

 

Dans un monde qui se consume au rythme d’une course infinie, est-il possible de faire « preuve d’inertie » ? D’observer l’énergie de toutes choses s’évaporer dans le mouvement, la parole… ?
Quand bien même cela serait,  notre propre intérieur n’est jamais inactif. Il palpite au cœur de nos cellules qui se croisent et s’entrechoquent, vibration intrinsèque de la vie…
Nos corps accumulent des sons, de la lumière, de la chaleur, du froid, de la haine, de la passion, de l’amour, de la joie…et de cette accumulation il en ressort ce que nous sommes.
 
« L’inertie seule est menaçante. Poète est celui-là qui rompt pour nous l’accoutumance »

St.John Perse

 

21h15 - Tour Royale - 15 min

Fantäsie 1

Speranza von Glück

 

 

 

Speranza von Glück est née le 1er janvier 1901 à Berlin, mais la méchanceté l'a plutôt bien conservée. Elle débute sa carrière dans les cabarets berlinois de la République de Weimar, mais est rapidement éclipsée par Marlene Dietrich.

Elle se fait piquer le rôle principal de Casablanca par Ingrid Bergman, son coiffeur par Dalida, et son mari par Kate Middleton. Elle va depuis d'échec en échec.

22h - Tour Royale - 30 min

AU bad

Seb Martel et Kylie Walters

 

 

Duo impromptus musical de Seb Martel & Kylie Walters qui vagabondent parmi quelques chansons rock et mythique de l’Australie plus ou moins connues dans l’hémisphère nord.

23h - Tour Royale - 1h30

Mobylette Sound System

Bal de minuit

 

 

Collectif de Dj's marseillais qui fait souffler son mistral tropical avec des grooves venus du Brazil, des Caraïbes, d'Amérique du Sud, d'Afrique et de tous les endroits chauds de la planète...